Comment accompagner une famille en deuil ?

L’accompagnement des familles dans le deuil est au cœur des métiers du funéraire. La formation de conseiller funéraire comprend une partie théorique portant sur la psychologie et la sociologie du deuil pour comprendre les phases du deuil et savoir épauler les personnes endeuillées.

Comprendre les phases du deuil pour les accompagner

La perte d’un proche est un traumatisme. Savoir accompagner une famille qui subit ce bouleversement ne s’improvise pas. Cette mission requiert un sens de l’écoute et de la diplomatie, de la patience et une réelle bienveillance. Une connaissance profonde de la psychologie du deuil, notamment des différentes phases du deuil, est nécessaire pour épauler les personnes endeuillées, et trouver le message de condoléances approprié.

Le « travail de deuil » permet de passer de la sidération à l’acceptation de la disparition de l’être aimé. Les personnes confrontées au décès d’un proche passent par le choc, la colère, la culpabilité et la dépression avant l’acceptation. La durée de ces différentes phases varie d’un individu à l’autre, en fonction de la personnalité de la personne, du contexte du décès, etc. La connaissance du deuil permet au conseiller funéraire de mieux appréhender l’émotion des familles.

Formation de conseiller funéraire : maîtriser la psychologie du deuil

La formation de conseiller funéraire prépare les futurs professionnels à accompagner les familles endeuillées. La psychologie et la sociologie du deuil figurent parmi les enseignements dispensés pendant cette formation. Ces connaissances théoriques servent de base pour adopter l’attitude adéquate en toutes circonstances. Les conseillers funéraires apprennent aussi à organiser, gérer et animer une cérémonie funéraire. Le rôle de ce professionnel est crucial dans l’organisation et le déroulement des obsèques, durant lesquelles il veille à coordonner les prises de paroles et les moments de recueillement.